Chantier de la Plaine sportive : deux cuves de stockage des eaux de pluie pour limiter la consommation d’eau

Alors que l’été n’a jamais été aussi sec, il est de la responsabilité des collectivités de réfléchir à des dispositifs permettant de limiter la consommation d’eau potable. La question de l’arrosage du terrain d’honneur a donc été l’un des éléments essentiels de la réflexion. Jusqu’à présent, les terrains de sport étaient arrosés grâce à un système raccordé à un forage vertical relié à la nappe phréatique.
Afin de limiter cette consommation d’eau potable, la commune de COSSÉ-LE-VIVIEN a décidé d’investir dans deux cuves de récupération d’eau de pluie d’une capacité globale de 220 m3. Un système de drainage a été installé de manière à dévoyer l’eau de ruissellement vers une première cuve tampon de 120 m3 positionnée dans la demi-lune nord de la piste. Une fois pleine, les eaux seront dirigées dans une autre cuve de 100 m3 enterrée à l’entrée du complexe, près du plateau scolaire. Lorsque ces 2 cuves seront remplies, le trop plein sera envoyé dans un bassin d’infiltration afin de réalimenter la nappe phréatique. Cette installation permettra une autonomie en arrosage du terrain d’honneur de 8 jours sans pluie.
La rénovation de la plaine sportive et les travaux sur les réseaux de la rue de la Frénouse vont permettre l’amélioration de la gestion des eaux de ruissellement en cas de forte pluie afin de limiter leur déversement vers la rue de l’Oriette et les rues adjacentes.
Rappelons que le reste à charge pour la commune est estimé à 894 000 € (voir Ami Cosséen de juin-juillet) pour un coût total de 1 904 000 € dans lesquels est inclus le coût de ces cuves.